26 févr. 2017

La légende de la dame blanche: sur la route de son existence

Le mystère de la Dame Blanche
Elle fait parler d'elle depuis des décennies, aujourd'hui prête à apparaître au bord d'une route déserte en plein nuit. La Dame Blanche fait parti des légendes contemporaines persistantes. Et si cette créature fantomatique n'était pas juste le fruit d'une illusion?



Qui est la dame blanche?


Tout d'abord, le terme "Dame Blanche" est utilisé pour désigner une entité crainte par les passants. Plusieurs rôles lui on été attribués suivant les mythes et les folklores. Simple fantôme, sorcière, fée, annonciatrice d'une mort prochaine, la dame blanche semble se présenter tantôt pour délivrer un message, tantôt pour hanter certains lieux. Son rôle de messagère est celui que l'on retiendra encore aujourd'hui, telle la Banshee dans le folklore irlandais et écossais. C'est ainsi qu'elle venait hanter certains lieux de la noblesse au XVIème siècle, pour annoncer une mort dans les familles princières.


Depuis quelques années, la dame blanche semble être pourtant associée au seul rôle de la femme auto-stoppeuse, celle qui apparaît en pleine nuit le long d'une route parfois dangereuse et disparaît en poussant un horrible cris lorsque l'on souhaite bien lui faire une place dans notre véhicule.

Cette dernière version de la Dame Blanche, bien qu'issue de la légende urbaine, semble pourtant persister. On raconte alors que la dame blanche serait le fantôme d'une femme décédée dans un accident, condamnée à errer pour prévenir d'un danger. Le scénario de sa mort se répète alors lorsqu'elle monte dans un véhicule: sur les lieux de son accident, elle hurle et disparaît. Parfois, elle disparaît à une adresse indiquée, comme pour tenter de rentrer chez elle.



Apparition de la dame blanche


Plusieurs lieux ont été recensés, marquant l'apparition d'une dame blanche. Tout commence au XIVème siècle, au château de Lusignan avec la légende de la fée Mélusine (la Fée serpent): On raconte que Mélusine épousa Raymondin, neveu du comte de Poitier et issu de la lignée des Lusignan. La légende veut que Raymondin ait trahis la promesse faite à Mélusine de ne jamais la voir le samedi. Cette dernière s'enfuit donc par une fenêtre, et n'apparut sur les tours du château que pour annoncer un prochain décès dans la lignée des Lusignan.

Château de Trécesson
Autre fait marquant au château de Trécesson en Bretagne: les faits remontent au XVIIIème siècle et ont été répertoriés en 1824 dans un volume de la revue "Le lycée armoricain", alors qu'une jeune femme est enterrée vivante. Le fantôme de la jeune femme apparaîtrait depuis, les soir de pleine lune.

D'autres châteaux seraient le siège d'apparition d'une dame blanche: Le château de Pouancé en Maine-et-Loire, de Puymartin en Dordogne, de Landreville dans les Ardennes, de Boursidière en Hauts-de-Seine ou encore de Glamis en Ecosse.

Cimetière d'Easton
Hormis les châteaux, une dame blanche a été aperçut dans certains cimetières, à commencer par le cimetière d'Easton aux Etats-Unis (plus connu sous le nom de cimetière de Stepney). On rapporte qu'une dame blanche apparaîtrait régulièrement depuis 1940. Ce cas a été rendu célèbre par les Warren avec une photographie datant de 1990.

Il y a encore bien d'autres lieux ou l'on verrait apparaître une dame blanche: La chute de Montmorency au Quebec, le parc Durant Eastman au Etats-Unis, ou encore le célèbre lac de Paladru en France.



La Dame Blanche Auto-stoppeuse


Depuis la seconde moitié du XXème siècle, plus précisément vers les années 1960, des phénomènes d'apparition ainsi que divers témoignages relatent l'histoire d'une femme vêtue de blanc semblant s'être égarée au bord d'une route. Il s’agit la de la version la plus populaire de la légende de la dame blanche.

En 1960, à Balleroy dans le Calvados, une jeune femme perd la vie après avoir été renversée par un chauffard au niveau d'un carrefour. Depuis, elle apparaîtrait par temps de pluie à la sortie du village, demandant à ce qu'on la dépose chez sa mère dans un village voisin. Arrivée au niveau du carrefour, cette jeune femme vêtue de blanc disparaîtrait alors.

1970, sur la lande de Lessay (route de Coutences dans la Manche), une jeune fille est tuée dans un
accident de voiture. Depuis, elle ferait des apparitions au niveau de la route pour disparaître près du cimetière ou elle repose.

La même année, près du CHU de Caen dans le Calvados, une jeune femme perd la vie au niveau d'un virage en direction de Luc-Sur-Mer. Même histoire, elle fait de l'auto-stop et disparaît une fois arrivée sur les lieux de l'accident.

Plusieurs histoires semblable sont répertoriés les années qui suivent: en 1977 à Chapareillan en Isère, en 1979 sur le route de Limoge, ou encore en 1981 à Palavas-les-Flots dans le département de l'Hérault.

Vraisemblablement, les conditions de l'accident auraient un lien avec les apparitions. On constate dans presque tous les cas que l'accident se produit près d'un virage ou un carrefour, soit toujours à un endroit dangereux. Les conditions météorologiques sont souvent les mêmes (par temps de pluie). L'age et le sexe de la victime auraient aussi un impact: il s'agirait dans tous les cas de jeunes femmes âgées d'à peine 20 ans. Seule la destination serait différente, mais la dame blanche disparaîtrait toujours sur les lieux de l'accident.


Conclusion


Il est donc très difficile aujourd'hui d'affirmer ou non l'existence réelle de la dame blanche. Elle fait partie d'anciens mythes, mais son rôle actuel est discutable. Aucun témoignage sérieux ne permet de vérifier la véracité de la légende de l'auto-stoppeuse. Si vous avez été témoin d'une quelconque rencontre avec une soit disant dame blanche, n'hésitez pas à nous faire part de votre histoire!





Commentaires Facebook

A la une

Le Mythe d'Orphée et Eurydice - Histoire et mythologie grecque

La Mort d'Eurydice par Ary Scheffer - 1814 Si il y a bien un héro dont le courage à trouvé sa source dans l'amour, c'est le...