6 janv. 2020

Thésée et le mythe du Minotaure

 Le mythe du Minotaure et le combat de Thésée
Le mythe du Minotaure et le combat de Thésée
Thésée est l’un des grands héros qu’a compté Athènes, avec Hercule (voir les 12 travaux d’Héraclès). Doté d’une force incroyable, il s’est très vite fait une réputation à Athènes. Il est très tôt devenu cher aux citoyens Athéniens,  tant par son héroïsme que par son courage et sa loyauté. Le mythe du Minotaure est lui devenu l’un des plus connus et des plus commenté.  



Thésée et le Minotaure : qui sont ils ? 


Le Minotaure : une créature hybride 


L’histoire prend racine en Crête. Poséidon offre en holocauste un taureau d’une infime beauté au roi Minos. Cependant, Minos refuse de sacrifier la bête et décide de la garder. Alors pour se venger, Poséidon fait en sort de rendre la femme de Minos folle amoureuse de la bête, et de cette union naquit une créature mi-homme mi-taureau : le Minotaure.

Bien que dangereux et envieux de chaire humaine, Minos souhaite garder le Minotaure en vie. Il demande alors à Dédale, architecte, de créer un labyrinthe tellement grand qu’il serait impossible d’en sortir et dans lequel serait condamné à vivre le Minotaure.

Quand vint le jour où Androgée, fils légitime de Minos, meurt lors d’une expédition périlleuse demandée par le roi d’Athènes, son père éprouve une rage extrême envers les athéniens. Il prit alors en otage la ville d’Athènes et menaça de la détruire à moins que tous les 9 ans lui soient livrés 7 garçons et 7 filles pour les donner en offrande au Minotaure.

Le personnage de Thésée dans la Mythologie


De l’autre côté, il y a Thésée, fruit d’une union entre Egée (roi d’Athènes), et Ethra (fille du roi Pitthée de Trézène). Ethra ayant fuit vers l’île de Sphaéra après la conception de Thésée, Egée, rappelé par ses responsabilités à Athènes n’a pas assisté à la naissance de son fils. Alors, avant de partir, il déposa ses sandales et son épée dorée sous un solide rocher et demanda à sa femme d’élever l'enfant comme il se doit, selon les traditions d’Athènes. Il ajoute enfin que lorsque son fils (s'il s'agit d'un garçon), aura la force de soulever le rocher, alors il serait temps pour lui de partir à la rencontre de son père.

Le temps passe et très tôt Thésée montre déjà les signes d’une puissance incommensurable.  Ethra consciente de la force de son fils, lui propose alors de soulever le rocher. Ce dernier se soulève alors sans aucune résistance, Thésée récupère les sandales ainsi que l’épée, et part à la conquête de sa nouvelle vie.

Considérant que les voies navigables sont beaucoup trop calmes pour un homme de son rang, Thésée choisi la voie terrestre, sur laquelle il devra faire face à de nombreuses péripéties, si bien qu’à son arrivée à Athènes il s’était déjà forgé une grande réputation.

Egée, ignorant encore qu’il s’agissait de son fils, décide de le convier sur les conseils de sa femme Médée, dans le but de le tuer : en effet, Médée, grâce à sa magie, découvre très vite que Thésée est le fils du roi et prend crainte de perdre l’influence qu’elle a sur ce dernier au profit de son fils. Elle lui suggère alors l’idée que l’arrivée de Thésée risquerait de lui faire de l’ombre.  Ainsi, lorsque Thésée arrive chez Egée, Médée lui tend une coupe empoisonnée. Thésée sort alors son épée et Egée, de ce fait, le reconnait. Médée fuit alors, et un nouvel avenir semble profiter à notre héro.

La rencontre de Thésée et du Minotaure : naissance du mythe


Le départ de Thésée


L’heure est venue d’une nouvelle livraison pour la Crète. Thésée estime que ce n’est pas parce qu’il est le fils du roi qu’il ne peut pas faire partie du convoi. Il se propose alors volontaire pour se livrer au Minotaure, accompagné des jeunes Athéniens. Il monte dans le navire dressé de voiles noires (couleur qui suggère bien la fin tragique réservée à ceux qui l’empruntent), mais Egée le supplie de ne pas prendre le large. Thésée le rassure alors et il est convenu qu’à son retour, s’il revient vainqueur, le navire hissera une voile blanche. En revanche, si les voiles noires sont  toujours hissées, cela signifiera que Thésée a été vaincu. De cette façon, Egée saurait, avant l’arrivée de Thésée ce qu’il est advenu de son fils.

Le fil d’Ariane


Thésée arrive en Crète. Ariane, fille de Minos tombe sous son charme. Elle veut l’aider, elle ne veut pas qu’il meurt. S’il parvient à tuer le minotaure, il sera certes vainqueur  mais sera condamné à mourir dans un labyrinthe sans issue. Elle supplie Thésée de ne pas y pénétrer, mais en vain. Elle promet alors d’aider Thésée à sortir du labyrinthe à condition que ce dernier accepte de l’épouser, chose à laquelle Thésée répond favorablement.  Ariane demande alors conseil à Dédale qui lui livre le secret pour sortir du labyrinthe. Ariane retourne alors vers Thésée et lui remet une bobine de fil en lui indiquant la marche à suivre : il devra attacher le fil à l’entrée du labyrinthe et le dérouler jusqu’au Minotaure. Une fois ce dernier vaincu, il ne restera plus qu’à revenir en suivant le fil menant à la sortie. Thésée attache donc le fil comme convenu, et part à la recherche du Minotaure. Ce dernier était endormi quand Thésée s’approche de lui en brandissant son épée dorée. Le Minotaure se réveille alors, bondit sur Thésée, mais ce dernier lui assène le coup fatal. Thésée se souvient alors du conseil donné par Ariane, suit le fil et réussit à sortir du labyrinthe. Vainqueur, il reprend la mer en compagnie des jeunes Athéniens et emmène Ariane avec lui.

La mort d’Egée


Lors de son retour, Thésée fait Escale sur l’île de Naxos. Il y laissera Ariane, qui selon les versions est tantôt délibérément abandonné par Thésée, tantôt tombée malade et n’ayant pu reprendre le large.
Quoiqu’il en soit, Thésée heureux de sa victoire ou mal en point par la perte d’Ariane, en oublie de hisser la voile blanche. Egée, voyant donc au loin revenir le navire hissé des voiles noires comprend que Thésée n’a pas survécu. Désemparé, Egée se jette du haut d’une falaise et se tue dans la mer qui aujourd’hui porte son nom. C'est ainsi que Thésée, gouvernera Athènes, en lui offrant un avenir meilleur et en y instaurant une démocratie, estimant que le pouvoir revient aussi au peuple.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A la une

Le club des 27: ces célébrités décédées à 27 ans

Jimi Hendrix, Jim Morrison, Kurt Cobain ou encore Amy Winehouse. Tous on quelque chose en commun: l'âge de leur mort. Il font depu...

Articles les plus consultés