15 octobre 2020

L'homme au crochet - Légende urbaine

En cette période proche d'Halloween, Esosphère vous a réservé une histoire tirée des légendes urbaines qu'on adore raconter et entendre pour se faire peur. Nous vous laissons donc découvrir la célèbre légende urbaine de l'homme au crochet, également appelée le fou au crochet (ou the Hookman en anglais).

Qui ne connais pas l'ami d'un ami, ou le cousin d'un ami (ou l'ami d'un cousin...), ayant vécu ou rapporter de source sure et authentique une nuit d'horreur dans un petit coin reculé et isolé? C'est ce qu'aurait vécu un jeune couple alors que les tourtereaux s'en allaient flirter dans la voiture du jeune homme, à l'abris des regards les plus indiscrets, bien entendu.

Ce soir là, la radio du véhicule était allumée. La musique qui passait fut soudainement interrompue par un flash spécial: un homme dangereux condamné pour meurtre dans la région venait de s'évader. Il était reconnaissable par le crochet qu'il avait à la place de la main droite. Pris d'une peur incommensurable, le couple démarre le véhicule sans tarder. Le jeune homme ramène alors sa compagne chez elle. Arrivés à la maison de cette dernière, il sortit du véhicule afin de lui ouvrir la porte. Ce qu'il vu alors le plongea dans l’effroi le plus total: un crochet pendait à la poignée de la portière...

Ce petit récit est en fait une version parmi toutes les histoires recensées sur l'homme au crochet. Et si ce dernier semble finir plutôt bien (aucun mort à recenser), il en va tout autre dans la version qui suit:

Un soir alors qu'il faisait déjà noir, un jeune couple était parti en promenade dans la campagne, quand soudain la voiture tomba en panne d'essence. A ce moment là, à la radio, les nouvelles font état d'un fou qui se serait évadé et qui serait recherché par la police. Qui plus est, l'homme en question serait dans les parages. Le jeune homme décide alors d'aller chercher de l'essence à pied. Il préfère partir seul pensant aller plus vite, et demande à sa compagne de rester enfermée à l'intérieur de la voiture. Quelques instants plus tard, la fille entend un bruit qui retenti à intervalle régulier sur le toit du véhicule. Prise de panique, elle suit les conseils du jeune homme et reste enfermée dans la voiture. Soudain, elle voit au loin les phares d'un véhicule de police. Les policiers somment alors la jeune fille via haut-parleur de sortir du véhicule, et de marcher lentement vers la voiture de police sans se retourner. En effet, le bruit qu'elle entendait n'était autre que la tête de son compagnon que le fou faisait rebondir sur le toit du véhicule.

Cette seconde version nous viens d'Ecosse. Elle est racontée par des étudiants dans les années 1970. L'histoire du fou au crocher existe en réalité depuis la fin des années 1950.  Elle a été reprise maintes fois dans les soirées étudiantes aux états unis, remaniée, répétée, légèrement modifiée pour accentuer la peur ou rendre les faits plus vraisemblables et en faire une histoire classée parmi les plus connues des légendes urbaines. L'histoire de l'homme au crochet a presque fait le tour du monde jusqu'à inspirer la scène cinématographique et culturelle: on retrouve notamment la légende de l'homme au crochet dans la série "Supernatural" (saison 1, épisode 7). De quoi alimenter la légende encore plusieurs décennies...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés